ADOBE READER est requis sur ce site pour obtenir les documents au format .PDF -
TELECHARGER ADOBE READER
TELECHARGER ADOBE READER
[http://www.adobe-reader.org/default.asp?aff=fr]
Le village de Gercourt et Drillancourt, au nord de Verdun, à une encablure de Montfaucon, recèle une histoire particulièrement riche. Alain Fisnot nous y avait déjà invités dans son roman historique 1792, Mourir pour Verdun , qui a reçu à Charmes (88) le prix Félix-Vazemmes. Dans cette nouvelle invitation à découvrir ce village, l'auteur nous propose une légende autour d'un château ou d'une grosse ferme ruinée au sujet de laquelle il n'existe apparemment pas de documents. Le bouche à oreille a juste colporté la destruction d'un château dit de Bihan dont il ne reste aujourd'hui qu'une appellation territoriale, le " fonds de Bihan ", d'où les agriculteurs ont extrait des taques de cheminée. C'est en regardant l'une d'elles, dans la cour de la ferme où vécut le personnage de son premier roman, qu'est venue l'idée de raconter cette légende qui prend, à la fin du XVIIe sciècle, son emprise sur les vrais personnages qui ont occupé les lieux de cette époque. Alain Fisnot en a fait un roman noir historique surprenant qui mène le suspens jusqu'au bout d'une incroyable histoire. Elle n'est pas sans rappeler certaines affaires troublantes de notre époque (affaire des jeunes filles de l'Yonne, affaire Dutrou, affaire Heaulme…) dont le sordide n'est guère moins noir que celui décrit dans ce roman. Le personnage Robert le Bihan, en effet, a sans doute les caractéristiques du malade qui se balade quelque part près de chez vous et qui, tapi dans l'ombre, n'attend que le moment fou d'agir, envers et contre tout le bon sens social.
Prix des Conseils Généraux de Lorraine 2004
[./page_02pag.html]
[./page_04pag.html]
[./page_01pag.html]
[./page_23pag.html]
[./page_18pag.html]
[./page_19pag.html]
[mailto:alain.fisnot@wanadoo.fr]
[mailto:alain.fisnot@wanadoo.fr]
[Web Creator] [LMSOFT]